Ascension

Mais c'est quoi ce truc !!

Bill et Jimmy ont pour mission d’enquêter sur ce qui se passe à Hammerfall. Car trois femmes ont disparu mystérieusement depuis c’est deux derniers mois. Alors qu’il reste qu’une vingtaine de kilomètres Bill aperçoit une bête qui traverse la route. Il a à peine le temps de freiner pour diminuer le choc de l’impact. La bête passe par dessus le capot. Quand Jimmy descend pour voir quel animal c’était, il ne trouve rien d’autre qu’une énorme mare de sang noir et puant. Il vomit avant d’appeler Bill se dernier vient voir. Habituer aux scènes de crime ou autres animaux morts cette scène lui était familier. Dans le sang, il retrouve des mèches de cheveux blondes. Ne sachant quoi faire ils décident de continuer leur route jusqu’à la ville. En ville, ils se rendent immédiatement à l’hôtel pour passer la nuit, mais rien qu’a la vue de l’hôtel Jimmy préfère passer la nuit dans la voiture. Bill plus aventureux prend les clés de sa chambre et va si couché. La chambre et bordélique et sale le lit à même le sol, mais bon après six heures de route une bonne nuit de sommeil est obligatoire. Après une nuit plus que moyenne, nos aventuriers dans l’âme se réveillent à onze heures avec l’impression de n’avoir pas dormi.
Ils vont en premier chez le mécano. Qui leur explique que cela prendra minimum deux jours pour réparer les dégâts causés par l’animal. Le mécano leur prêt pour cent dollars une voiture d’occasion une super Clio deux. Ils ne refusent pas une telle occasion de conduire une pareille merveilleuse. Aussitôt sortis du garage, l’estomac commence à crier famine donc ils cherchent le resto le plus proche.
Chez Mathilde petite, mais pas trop désagréable, la serveuse est accueillante ce qui donne une bonne ambiance au matin. Bill commande des pancakes et un jus et Jimmy un café et en attendant il va aux toilettes pour la grosse affaire. Maintenant que leurs estomacs et remplit ou presque c’est leur de bosser. Premier lieux qu’ils visitent le poste du shériff.
En rentrant, il ne trouve qu’un homme dans un fauteuil endormi et une femme qui se sert un gobelet d’eau. Bill parle à l’homme qui se réveille d’un mauvais poil. Après une discussion qui n’avance pas à grand-chose, ils apprennent qu’il y a eu un autre crime dans le quartier nord. Nouvelle piste a exploiter donc direction le nord. En cherchant un peu, ils arrivent devant une maison ou une voiture de police est garée. Ils vont toquer à la porte et quand la maîtresse de maison ouvre Bill ne trouve rien de mieux que de dire :
— Bonjour toutes mes condoléances Madame.
La femme se remet à pleurer de plus belle.
Un homme apparaît derrière elle et lui dit d’aller s’asseoir il s’occupe d’eux. Un colosse avec une grosse moustache et un chapeau de shériff. Absolument pas aimable la discussion n’avance pas. Après que Bill et fait une remarque sur la possible couleur des cheveux de la fille. En se basant sur ceux de la mère, le shériff leur claque la porte au nez. Pas le choix il faut retourner la ou ils ont percuté le sanglier.
Après un moment de recherche, ils retrouvent la tache de sang. Les cheveux on disparut, mais les traces donne deux directions la première est sûrement de la ou il venait quand on la percuté. Bill photographie l’a tache de sang et décide d’aller voir la ou l’animal est partie. Jim lui regarde par ou il est arrivé et semble trouvé un petit chemin avec quelque tache de sang. C’est sûrement une bonne piste, ils marchent sur a peu près cinq kilomètres et arrive dans un cimetière. En explorant un peu, ils trouvent des morceaux de vêtement arraché. Ils les prennent et les mettent dans leur sac à dos. Ils retournent à la voiture.
Plus le choix il va saloir passé par la ou a fui la bête. Bill arrive à trouver un sentier qu’ils suivent jusqu’à arriver dans les quartiers nord. Devant une maison délabrée. Ils font le tour pour toqué à l’entré de devant, mais rien, excepté le nom du propriétaire écrit sur la porte « Mathis Willford ».

C’est fermé donc ils tentent la porte de derrière, mais pareille. Donc ils décident de chercher si dans le petit cabanon il n’y aurait pas des outils. Quand Bill ouvre la porte il voit une énorme bête sautée par la fenêtre, il sort son appareil et la photographie, mais ce sera certainement flou il a senti que l’appareil a bougé au moment de la photo. Cette scène plus qu’étrange passée, ils voient enfin ce que cache la cabane. Atroce il n’y a pas d’autre mot pour décrire cet endroit.
Des cheveux et morceaux de chair partout dans la pièce. Elle pue les excréments, et la mort à plein nez. Jimmy lui vomit aussitôt qu’il voit ça, dure scène, mais pas le temps de chômé. D’autres filles pourraient être en danger, Bill attrape son appareil photographie la scène une fois cela fait il prend un tournevis et un maillet et retourne a la porte de derrière.

Il fait sauter la serrure, une fois dans la maison il trouve quelques photos et d’autres choses sans vraiment d’importance la maison fouillé et rien de bien trouvé, il en sorte. Il ne va pas tardé a faire nuit ils doivent soi retourner a la voiture soi aller a l’hôtel. Ils ne se sentent pas de marcher de nuit dans la forêt avec un animal très possiblement dangereux près d’eux. En route pour l’hôtel un homme leur propose de les emmener si jamais ils veulent. Les jambes lourdes d’une dure journée ils ne peuvent refuser.
L’homme et très bavard il parle de chose habituelle, une fois déposer devant l’hôtel il leur souhaite la bonne nuit et part. N’ayant pas de voiture ou dormir Jim va devoir dormir dans l’hôtel lui aussi. Bill développe les photos dans la salle de bain pendant que Jimmy essaye de dormir. Mais pas facile avec le couple d’homosexuelles qui fornique dans la chambre d’a cote. Ils mettent leur réveil pour huit heures.

Première chose retourner chercher la voiture. Sur place, ils voient la magnifique Clio tout abîmée et enfoncée à certains endroits. Elle roule quand même toujours, en ville ils vont prendre leur petit déjeuner. Quand ils arrivent devant le resto ouvré, donc ce fut les premiers clients, ils prirent un repas vite fait et reparti pour le poste de shériff. Bill montre les photos de la cabane et les vêtements trouvés au cimetière. L’adjoint du shériff plutôt étonné par leur talent de détective leur donne quelque info sur les victimes, ils échangent leur numéro de téléphone l’adjoint leur dit aussi que Willford est enterré au cimetière au nord de la ville. Sur ceux Bill et Jimmy partent pour le cimetière.
Une fois au cimetière ils découvrent qu’il est très bien entretenu par le croque-mort. Ils entament la conversation avec ce dernier. Ils apprennent que Willford refuser de vivre dans sa maison pour cause de « cafard » et qu’il vivait a l’hôtel Rose Thé. Et que seul William Crawford était assez proche de lui pour connaître quelque info, mais malheureusement il a déménagé a Chicago. Ils apprennent qu’il s’occuper aussi de l’asile de la ville. Après avoir remercié l’homme, ils partent pour l’hôtel. Une fois sur placent ils discutent avec l’aubergiste, et demande d’examiner la chambre. Dans la chambre ils ne trouvent qu’une lettre destiner a William Crawford elle dit :
—s’en est de trop tes fière et trop lunatique, je me sens en danger et toute la ville l’ai aussi on a besoin de toi et vite bisou bisou.

Ils postèrent la lettre après cela. Bill et Jim retournent à la villa du docteur. Les deux adjoints du shériff sont ici à observer la cabane. Après discussion les reporteurs retournent examiner la maison. Au qu’a ou ils auraient oublié quelques détails. Dans la cave, ils trouvent des traces de chaîne qui doit dater de pas mal d’années. Dans le grenier, Bill trouve un coffre et l’ouvre. Dedans il y a une carabine des années mille huit cent, de la poudre et des billes. Jim qui est fan des armes à feu s’empresse de la pendre. Il y a aussi un album photo dedans se trouve des photos de plusieurs époques. La plus frappante est celle ou apparaît Tommy deuxième enfant des Crawford. Un enfant difforme et même plutôt amoché par la vie.
Plus rien d’intéressent ils décident de sortir, mais en regardant par la fenêtre ils voient le shériff. Ne voulant pas trop se faire remarquer de dedans la maison ils sortent par l’entrée principale. Et vont saluer le shériff qui en les voyant commence déjà à rougir de rage. La discussion est plutôt calme jusqu’au moment ou Bill parle de Tommy. La le shériff devient rouge tomate hurle a ses adjoints d’aller a leur voiture. La le shériff leur donne un ultimatum demain au grand maximum ils devront quitté la ville ou se sera la prison. Ne voulant pas d’embrouille ils préfèrent partir.
Ils partent pour l’asile. Sur place, un garde leur donne un badge de visiteur. Dedans une femme les accoste et leur demande ce qu’ils veulent. Ils parlent d’une enfant difforme. La femme dit qu’il vivait ici jusqu’à il y a deux mois, mais qu’il est mort. Elle leur refuse aussi l’entré du bureau de Matis n’ayant plus rien a faire ici ils repartent donc.
Le soir commence a se couché donc ils décident d’aller manger un morceau, mais le resto est fermé pas le choix se sera la Macdonald. La caissière est une jeune fille de seize ou dix-sept ans. Pas très aimable après avoir commandé ils s’installent et commence a mangé leur burger. Quelque chose de bizarre se passe ils sentent une drôle d’énergie traversée leur corps. La caissière les regarde d’un air moqueur, les deux zigotos répondent à ses regards par de bien étranges manières. Jim décide d’aller lui parler Bill lui préfère finir son burger avant de les rejoindre. Après une mise en garde sur les dangers de se promener la nuit. Jim propose de la ramener chez elle, mais elle refuse. Ayant fini ils rentrèrent à l’hôtel.
Devant la porte se trouve le couple d’homos de la chambre voisine. Après de brèves salutations, Jim et Bill vont se coucher. Le lendemain matin huit heures le réveil sonne. Bill décide d’aller prendre une douche, mais en pleins milieux du sang sort du jet. Le bill se sent comme s’ils se réveiller d’un mauvais rêve c’était sûrement une hallucination du a toute cette affaire et c’est meurtre horrible. Jim lui alors qu’il s’essuie le visage voit dans le miroir sa tête sans visage. Il pousse alors un cri pas très masculin. Bill rentre dans la douche et voit son ami nu et transpirant à s’observer dans le miroir.
Après ces drôles d’hallucinations, ils vont au garage pour récupérer leur voiture. Le meccano n’a pas Très content de l’état de sa super Clio. Mais par contre la Ford Mustang est parfaite on dirait quel sort de l’usine. Après avoir remercié comme il se doit le mécano, ils repartent. Ils vont au resto prendre leur petit déjeuner. Mais une fois sur place la caissière leur dit qu’une fille a disparu cette nuit.
Ils prennent un repas a emporté payent en vitesse et s’empresse d’aller chez le docteur Willford, mais la bête n’est pas la. Donc sûrement, au cimetière où ils avaient trouvé les vêtements déchirez. Bill conduit le plus vite qu’il peut et arrive au cimetière. Ils cherchent aux alentours jusqu’au moment où. Dans un buisson qui bouge, ils trouvent la fille avec le monstre. Tommy qui mesure deux pieds de haut et habillé d’une peau de loup cousu sur sa peau qui suppure et saigne. Bill lui parle essaye de le convaincre en l’appelant par son prénom. Cela n’a pas l’air de marcher. Alors il essaye de l’aveuglé avec le flash de son appareil ce qui a l’air de marcher. Jimmy lui attrape la fille par le bras et commence à fuir.
Tommy ne voulant pas laisser sa proie. Il balance Bill dans un buisson et cour jusqu’à la fille et Jimmy. Il leur fait un croc aux jambes Jim tente de lui tapé dans les parties, mais loupe son coup. La fille elle lui donne un coup dans le tibia qui a l’air de bien lui faire mal. Fou de rage il envoie volé la fille sur la grille. Bill attire l’attention de Tommy pendant que Jim charge sa carabine
Après quelques tires loupés de Jim et un couteau planté dans le bras de Tommy. Bill monte dans sa voiture et une fois que Jim et la fille soi monté il recule laissant la chance a Jimmy de le tué avec sa carabine, mais rien n’a faire il loupe tout. Plus le choix Bill écrase le monstre, mais cela ne fait que le repousser légèrement. Quant à Jim lui il prépare une balle avec une capsule de bière. Qui touche légèrement le bras et lui fait perdre équilibre.
Bill accélère alors et lui percute la tête. Alors tommy gît au sol inconscient ou mort, ils ne le savent, pas et ils préfèrent ne pas prendre le risque et lui écrasé les jambes. Après tout cela, ils appellent la famille de la fille et le shériff qui une fois sur place arrête Tommy pour le renvoyer a l’hôpital psychiatrique. Bill prend des photos de toute la scène et tous se passent bien.
Une fois rentré ils écrivent l’article qui semble plaire aux gens sûrement plus pour les photos que pour les écrits plus que moyens de Jim.

Comments

MM90

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.